Oscar mon Petit Koala ou OPK pour les intimes

Suite à l’échec de ce 31 ème cycle, j’ai repris RDV avec le Corps Médical i.e. mon acupuncteur, mon osteo biokinergiste, et mon Dr Gygy préféré.

J’ai donc vu le rugbyman (aka mon acupuncteur, qui non n’a absolument pas un physique de rugbyman mais en a le nom) mercredi. La métaphore du jour était sur le thème de la Carpe. Bon, celle-ci me parle beaucoup moins donc je ne vous la développerai pas ici. On continue le traitement, rien de bien nouveau, RDV prévu le mois prochain, mais cette fois pas en début de cycle mais au moment de mon ovulation (présumée)… Je ne sais pas encore si je vais maintenir ce rdv, j’ai l’impression que je suis arrivée au bout de ce qu’il pouvait m’apporter…

Bref, et jeudi j’ai revu mon Dr Gygy. Je ne l’avais pas revu depuis la dernière FIV en avril. J’ai ouvert ce blog juste après donc je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de parler de lui ici. Et il est absolument formidable. Je souhaitais le voir juste pour faire un petit point sur notre parcours durant cette année (yeaaaah happy birthday to us, il y a un an on débutait le ttt pour la FIV1!!) et il a pris le temps de discuter avec moi. Plus d’1/2h en fait, alors que j’entendais d’autres patientes arriver dans la salle d’attente, mais pas une seule fois il a semblé pressé, pas une seule fois il n’a regardé sa montre, non, il a pris le temps de répondre à toutes mes questions. Et ça franchement, j’apprécie énormément parce que j’en avais pas mal des questions!!!

En fait, lorsque nous l’avons rencontré l’année dernière début juillet, il a pris notre cas avec beaucoup d’intérêt et a tout de suite détecté mon endométriose, m’a opérée 10jours après notre RDV et 1 mois après on commençait les premiers traitements pour la FIV. Du coup, je lui ai d’emblée fait confiance et me suis laissée porter par tout ça, sans vraiment poser de questions. Et ce n’est que depuis que je vous lis toutes que je m’interroge en fin de compte. Je me suis toujours beaucoup remise en questions et à force de l’entendre eh ben j’ai fini par croire qu’effectivement « tout est dans ma tête »… Mais hier, je lui ai demandé dans quelle « case » on rentrait, si on faisait partie des infertilités inexpliquées par exemple, ce qui m’aurait un peu plus confirmé qu’effectivement peut être que j’avais un blocage du ciboulot!

Alors d’une part il m’a dit que mon endométriose, bien que légère, était une raison suffisante pour expliquer nos difficultés à avoir un bb mais qu’au vu des résultats des 3 FIV, il se pourrait bien que j’ai également un OPK léger…. Wouf la claque, je ne m’attendais pas à ça en fait. J’ai très souvent lu ces lettres sur vos blogs, mais je les associais toujours à des cycles anarchiques ce qui n’est pas mon cas. Mais en fait il m’a expliqué qu’en effet mes cycles sont très réguliers et donc j’ovule bien tous les mois, mais par contre mes ovaires ont tendance à produire trop de follicules (ce qui explique mon excellente réponse aux traitements à chaque FIV ainsi que mes douleurs tous les mois…) et du coup mes ovocytes ne sont sans doute pas de très bonne qualité…

Et au final, il n’existe même pas vraiment de solutions médicales à ces deux problèmes comme vous le savez. Car la seule façon de soigner une endométriose c’est d’être enceinte…. Grossesse très difficile à obtenir à cause de cette endométriose… Hum… C’est encore bien simple cette histoire… Alors oui bien évidemment il y a la coellioscopie… Mais c’est une maladie chronique, qui revient toujours, je ne vais donc pas me faire opérer tous les ans jusqu’à ce que je sois enfin enceinte!
Et pour ce qui est des OPK, malheureusement on nait avec… Et il paraîtrait que ce problème est parfois lié à un problème de poids… Alors oui effectivement j’ai 5kgs à perdre. Mais encore une fois la blague c’est qu’il m’a toujours été très difficile de perdre du poids depuis toute petite… Justement à cause de ce problème hormonal qui provoque ces OPK… Oh mais non mais j’adooooore quoi ! Le double serpent qui se mord la queue en somme!!

Bref, ça m’a quand même fait beaucoup de bien de mettre des mots sur nos difficultés à faire un bébé. Et puis je lui ai posé beaucoup de questions également sur la suite de notre parcours en PMA. Je mets une pression énorme sur cette FIV4 en fin compte parce que j’avais l’impression que si celle ci était un échec, alors nous n’aurions plus d’autres portes de sortie. Et finalement Dr Gygy m’a redit qu’il ferait une demande pour une 5eme FIV et que jusqu’ici pour des couples jeunes comme nous, il n’avait jamais eu de refus. Et puis nous n’avons encore jamais tenté les IAC, donc il nous reste 6 essais, que nous pourrions tenter également. Et il m’a bien répété qu’il était possible aussi que ça marche naturellement, que le fait que j’ai été enceinte en début d’année (j’ai toujours l’impression de m’inventer une vie quand je dis ça…) était le signe que ça marcherait un jour, on ne sait pas quand, ni comment, mais je serais enceinte un jour….

Et pour finir ce RDV qui m’a regonflée d’espoirs, lorsque j’ai pris l’ascenseur en partant, je me suis retrouvée avec une patiente qui quittait le cabinet également et elle m’a abordée en me demandant depuis combien de temps je connaissais ce médecin. Elle m’a raconté en me montrant son fils (5 ans je dirais), qu’il était là grâce à ce cher Docteur, une 3ème FIV, à 45 ans… Elle m’a dit qu’il ne fallait pas perdre espoir et elle m’a beaucoup émue.

Pour finir ce billet fleuve, je suis de nouveau boostée, mais pas encore prête à reprendre le chemin de la PMA, j’aimerais tellement, tellement, qu’un miracle arrive… J’en profite également pour vous remercier de votre soutien, qui compte beaucoup, beaucoup pour moi. Et comme me l’a très joliment dit Biquette, peut être que mon corps fera peut être un jour un pacte avec Dame Cigogne qui sait!… En attendant je suis tressée des pieds à la tête pour vous toutes!

Publicités

16 réflexions sur “Oscar mon Petit Koala ou OPK pour les intimes

  1. J’ai consulté l’acupuncteur rugbyman une fois aussi avant de changer pour celui de la plupart des PMEttes parisiennes 🙂
    Je suis contente que tu sois boostée, c’était une belle rencontre dans l’ascenseur et elle a raison, faut jamais perdre l’espoir.
    Sinon, l’endo ne revient pas toujours, loin de la, qu’environ dans 30-40% des cas…
    Bisous

    J'aime

    • C’est drôle que tu connaisses l’acupuncteur rugbyman 😉 Pour l’endométriose, on parle souvent d’un risque de récidive fréquent (confirmé par mon gygy qui opère des endo depuis des 10aines d’années), je ne connaissais pas les pourcentages. 30-40% c’est effectivement moins catastrophique que je ne le pensais!

      J'aime

  2. Ah, la joie des OPK, je ne connais que trop bien, surtout leur tendance à entrainer un surpoids…
    Je retiens surtout de ton post que ce RDV t’as donné espoir, t’as reboosté. en attendant que tu trouve l’énergie de retourner en PMA, je croise fort les doigts pour que le pacte entre dame Cigogne et ton corps aboutisse.

    J'aime

  3. Comme toi, j’ai appris que j’étais opk il y a peu de temps. Mes cycles sont réguliers et je ne suis pas en surpoids. Mais oui je produits tellement d’ovocyte que leur qualité est médiocre (d’où le protocole que j’integre a poissy). Une des potentielles solutions serait un drilling (donc nouvelle coelio) mais étant donne que j’en ai déjà eu deux et que je suis pleine d’adhérence le staf a catégoriquement refusé. Je partage mon cas avec toi car ça n’est pas 5 malheureux kg qui posent pb les opk comme nous sont plus des hyper fertiles (oui glurps :S) Qui sont tellement fertiles qu’elles en deviennent infertiles. Paradoxe hélas de plus en plus fréquent et jusqu’à présent on n’a pas su m’expliquer pourquoi.
    Ce qUe je trouve trop c’est que tu es entre de bonnes mains et tu as confiance. Cette femme dans l’ascenseur j’ai envie de croire que c’est un signe, le signe qu’il faut s’accrocher!
    Je te le souhaite de tout cœur 🙂

    J'aime

    • Oui je me dis effectivement que ce ne sont pas 5 « petits » kilos qui changeront la donne mais disons que ça me donnerait une raison de moins de culpabiliser si je les perdais lol Et comme tu le dis nous sommes des paradoxes ambulants: tellement fertiles qu’on en devient infertiles??! WTF??! J’ai effectivement entendu parler du drilling… Perso pour l’instant je ne suis pas prête à refaire une coellio (mm si la 1ère s’était très bien passée…) et mon Gygy ne m’en a pas encore parlé donc pour l’instant je fais l’autruche et j’envoie des mots doux à Mère Nature pour qu’elle devienne enfin sympa et qu’elle arrête de toutes nous torturer comme ça!! Je te souhaite également de tout cœur que ton rêve aboutisse vite! ❤️

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :