6 ans plus tard… Retour en PMA

3 ans depuis mon dernier post, mais 4 ans que nous avons quitté les seringues, le puregon, l’ovitrelle et tous ses petits copains, les échos endo, les prises de sang, les anesthésies générales, les ponctions, les transferts et l’attente… puis la déception…

Nous avions décidé de faire une pause, de prendre un peu de recul et de temps pour nous, loin de l’univers ultra médicalisé de la PMA…  Cette pause de quelques mois s’est transformée en années…

 

Côté pro, après avoir été auxiliaire parentale (nounou à domicile quoi !) pendant 2 ans, je  suis depuis la rentrée 2017 une formation en naturopathie et me consacre en parallèle à ma marque de confections pour enfants un Pingouin sur la Banquise. Exit le stress des transports et du boss tyrannique, je travaille à mon rythme et je fais enfin ce que j’aime! C’est tout bénéf ça quand on essaie d’avoir un bébé, non?!

 

Côté médical, pendant ces quatre années j’ai rencontré énormément de praticiens de médecine alternative, et chacun m’a fait avancé un peu sur le chemin du lâcher prise et de l’acceptation. Car oui c’est insupportable d’entendre notre entourage nous répéter sans fin « arrête d’y penser, pars en vacances et tu verras, ça va marcher! » (merci la culpabilisation et les phrases toutes faites!) mais d’un autre côté je sais que le psychologique entre évidemment en ligne de compte. D’une part à cause des années d’attentes qui pèsent sur le moral mais aussi parce qu’on traîne tous des blocages inconscients liés à nos vies ainsi qu’à nos familles. J’ai d’ailleurs appris lors d’une de ces consultations que je n’étais pas seule dans le ventre de ma maman, jusqu’à environ deux mois 1/2 de grossesse. La découverte de ce jumeau perdu a été une vraie révélation et le début d’une prise de conscience énorme. Cela expliquait tellement de choses : ma peur de l’abandon, cette sensation de vide au creux de moi, ce sentiment de solitude et d’incomplétude… L’ostéopathie et la kinésiologie m’ont beaucoup aidée pour lever les verrous physiques et inconscients qui en découlaient.

Mais à force de me plonger dans les médecines naturelles, j’ai développé une angoisse et presque une allergie à l’idée de retourner en PMA. J’ai pourtant assez bien vécu mon parcours, je me suis laissée portée, sans trop me poser de questions sur les traitements. J’ai eu la chance d’être suivie par un super gynéco qui exerçait dans un cabinet privé et qui était donc ultra disponible. J’avais une entière confiance en lui. Nous n’étions pas des numéros comme j’ai pu le lire dans certains de vos posts, nous étions pris en charge de A à Z par la même personne, un parcours privilégié en somme. Mais une fois loin des hôpitaux, je rêvais d’une conception naturelle, loin de la chimie qui empoisonne nos corps… J’avais envie de croire en la vie, de lui faire confiance et de me laisser porter par son choix : si nous devions avoir des enfants un jour, alors je serais enceinte naturellement. J’en étais même arrivée à me dire qu’un retour en PMA serait un très grand échec pour moi. Cela m’angoissait énormément. Sans doute aussi parce que nous avions déjà fait 3 FIV et que ce dernier essai cristallisait beaucoup trop d’espoirs à lui seul et pouvait mener au clap de fin…

 

 

Mais j’aurais 35 ans en avril et depuis quelques mois je prends conscience que je suis peut être en train de perdre un temps précieux à m’obstiner à ne pas vouloir avoir recours à la médecine… Alors, en décembre dernier, j’ai pris RDV avec un nouveau gynéco. Mes belles soeurs avaient été suivies par lui pendant leurs grossesses et vantaient ses qualités. Je ne sais pas ce que j’attendais de ce RDV, je me suis même surprise à me demander ce que j’allais lui répondre quand il me demanderait « alors, qu’est ce qui vous amène? ». Je voulais simplement avoir un regard neuf sur mes analyses d’il y a 5 ans, j’espérais peut être secrètement apprendre que de nouvelles méthodes avaient vu le jour, de nouveaux examens que l’on aurait pas encore fait…

Il n’est pas spécialisé en PMA mais à la lecture de nos analyses et des résultats des 3 FIV il m’a parlé aussitôt d’un retour à un parcours médicalisé qui me fait si peur… Je pleure beaucoup, je ne suis pas prête, je le vis comme un échec énorme. Je suis complètement perdue et j’implore l’Univers de m’envoyer un signe et de me dire quoi faire. Ce soir là, ma meilleure amie m’appelle et me confie avoir consulté une médium (chose assez improbable vu sa personnalité mais elle aussi est à la recherche de réponses  et on lui avait conseillé cette personne…). Elle a souhaité consacré un quart d’heure de sa consultation à mon sujet (à 130€ l’heure, c’est vraiment ce qui s’appelle une best friend!! ;-)). Elle n’a donné qu’une photo de moi et ma date de naissance. Cette dame a aussitôt ressenti que j’étais en attente de ce bébé tant désiré depuis longtemps, que le parcours avait été pénible mais que j’avais fait un chemin considérable en travaillant sur moi. Elle lui dit que j’aurais des enfants, elle me voit enceinte à la fin de l’année… Mais elle me voit aussi consulter un nouveau médecin, qui pense différemment. Elle dit qu’on a besoin d’aide et que ça ne fonctionnera pas tout seul…

Nouveau coup de massue, j’éclate en sanglots. Mon amie me dit que c’est une nouvelle merveilleuse, que j’aurais des enfants… Je ne pense qu’au fait que je dois faire une croix sur une grossesse naturelle…. Mais je prends doucement conscience que je viens d’avoir la réponse que je demandais… Ça peut paraître très mystique tout ça mais lorsqu’on est ouvert aux signes on s’aperçoit qu’on est guidés…

 

Nous décidons alors avec Papa Koala de refaire un bilan de fertilité. 5 ans après, comment se portent nos gamètes?? Notre Dr Gygy de PMA a depuis pris sa retraite et nous avons déménagé entre temps. Il nous faut donc trouver un nouveau centre. Mi janvier nous rencontrons Miss Gygy, le feeling passe bien, elle est directe mais sait mettre les formes. Je sais qu’elle ne passera pas par quatre chemins mais qu’elle prendra le temps de répondre à mes questions si besoin. Au regard de nos précédents résultats, elle met l’accent sur la mauvaise qualité de nos embryons, probablement liée à un problème de qualité ovocytaire… Selon elle, il ne nous reste que deux solutions :

  • une FIV avec transfert de blastocyste. Sachant que nos embryons ne sont malheureusement jamais arrivés à ce stade… Elle préfère ne pas faire de transferts avec des embryons J2 ou J3 moyens (voire très fragmentés).
  • et en dernier recours, il lui arrive de pratiquer des transferts de zygotes c’est à dire des embryons à J1, car certains ne supporteraient pas le milieu de culture en labo. Les taux de réussite sont encore plus faibles mais c’est une solution qui me parle aussitôt. Je sens que cette méthode pourrait fonctionner avec nous…

Nous devons donc refaire un bilan de fertilité mais alléluia pas de test de Hühner, ni d’hysteromachinchose. Seulement une écho endo pour refaire un point sur mon endométriose, un spermogramme, les PDS habituelles et un caryotype que nous n’avions pas fait lors des derniers examens.

Cette année 2018 débute donc chargée d’espoirs. Normalement, à la fin de l’année nous serons fixés : si les FIV échouent, alors il faudra envisager le don ou l’adoption, ce que nous ne sommes pas du tout prêts à faire aujourd’hui…

Publicités
Cette entrée a été publiée dans FIV4. Bookmarquez ce permalien.

17 réflexions sur “6 ans plus tard… Retour en PMA

  1. Coucou. Ça fait plaisir d’avoir de tes nouvelles ici. Je suis UPSLB via fb depuis que tu en as parlé, et à chacune de tes publications (qui me font craquer !!) je me demande ce que tu deviens (mais je me voyais mal t’envoyer un msg pour te parler PMA 😅)
    Je te souhaite une reprise pmesque qui t’apportera ce bébé que tu attends depuis si longtemps

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :