En mode cafard… Pour parler d’jeuns

J’ai été absente de la blogosphere ces dernières semaines… J’ai continué de vous lire, sourit aux annonces de bonnes nouvelles, les étoiles plein les yeux pensant « c’est possible, il faut y croire », eu les larmes aux yeux en apprenant les coups durs, me disant « la Vie est une chiennasse »… Mais moi je n’avais pas envie d’écrire… Après la déception du mois dernier, je me suis obligée à ne pas m’emballer cette fois.  Du coup à beaucoup moins y penser forcément… Enfin, j’ai ESSAYé quoi…

Et puis depuis le début de la semaine je joue les nounous. Je garde mon petit neveu de 5 mois 1/2. Dur dur le premier jour, j’ai du prendre sur moi pour ne pas chialer et puis je me suis posée beaucoup de questions… Suis-je vraiment faite pour être mère? Au début j’ai eu beaucoup de mal à gérer les pleurs, j’avais tout de suite les nerfs en pelote, je serrais les dents… Et puis dès le deuxième jour, on a pris nos marques tous les deux. Il est adorable ce bébé, il sourit tout le temps et est assez cool à garder. Alors j’ai pris sur moi et la semaine s’est finalement bien passée et on réitère la semaine prochaine…

Ma belle soeur m’a confié hier soir en venant chercher son fils que les essais de bb2 commenceraient probablement d’ici 6 mois…. Et je me prépare déjà à vivre cette annonce le ventre encore vide… Quand j’en ai parlé à L’Homme, il m’a bien sûr répondu que c’était inutile de penser à ça et quand bien même ça arriverait, pourquoi ne pas juste être contents pour eux… Ca parait tellement simple d’être dans sa tête… Pourquoi vit-on les choses si différemment?

Et me voilà en ce vendredi soir, en mode cafard… J’ai les boules, j’angoisse…. Parce que je suis à 14DPO, donc à J-1 du J1…. Et je ne veux pas être demain. J’avoue, je me suis tâté la poitrine tous les jours cette semaine, je garde espoir, mais je ne veux pas y croire… Et j’ai mal d’avance…

Publicités

18 réflexions sur “En mode cafard… Pour parler d’jeuns

  1. Que tu te poses des questions sur ta capacité à être mère, c’est normal. Quand on attend on a des phases de doutes.Je comprends que l’arrivée de bb2 te fasse mal. On parle de la famille là, ça touche de très près… J’avoue que j’ai aussi cette angoisse, même si, comme ton homme, j’en arrive à ne plus anticiper les annonces et à essayer d’être heureuse pour les autres (parfois ça marche parfois non)
    Et puis les 14 DPO…La symbolique est difficile… j’ai une grosse pensée pour toi…

    J'aime

  2. Comme je comprends ta réaction. Je prends un coup au moral à chaque fois et mon homme me rappelle à chaque fois que ce n’est pas une course…
    Oui, c’est vrai, mais j’ai l’impression que j’ai pris un ticket (celui pour faire la queue jusqu’au guichet, c’est déjà ça, à défaut d’avoir un billet de train) mais que les gens me doublent tous. Alors, selon les jours, ce n’est pas facile d’être simplement heureux pour les autres.
    Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :